Comment aider son enfant à gérer ses frustrations ?

Salam alycom, le jeune enfant exprime ses émotions de manière vive. Il rie aux éclats, quand quelques choses est drôle, et il pleure beaucoup quand il a mal … Et l’émotion est encore plus grande quand il est frustré.

Evidemment, il ne s’agit pas de le frustrer volontairement en lui disant par exemple « Si tu n’es pas sage, tu n’iras pas au parc ! ». 

Je parle de « frustrations » quand l’enfant n’arrive pas à faire quelques choses. Quand il pense qu’il n’arrivera jamais à construire sa tour, parce qu’il a déja essayer 3 fois…

Avec votre aide, votre enfant peut apprendre à affronter et surmonter les  frustrations et les sentiments négatifs qui vont avec. Ceci est une compétence qui lui sera utile durant toute sa vie. 

Voici 6 façons d’aider votre enfant à gérer ses frustrations :

L’encourager à exprimer ses émotions

Quand un enfant pleure, nous avons tendance à chercher rapidement une solution afin qu’il arrête de pleurer. Ou bien, nous lui demandons d’aller pleurer dans sa chambre, afin de continuer à vivre sa frustration. Hors, l’enfant a besoin d’exprimer ses émotions. Il est préférable de le laisser évacuer ses émotions. Et lui enseigner à exprimer ses émotions plutôt que de ne pas en tenir compte. Il a besoin de verbaliser ses sentiments négatifs afin qu’il puisse se calmer. Nous pouvons l’accompagné, en lui faisant un câlin et en s’assurant de ne pas tenir de propos frustrant « Je te l ‘avais dit que tu allais tomber ».

frustrations

Créer un équilibre 

Fixer des règles et s’y tenir. Proposer des choix à l’enfant, à chaque fois que c’est possible (Tu préfère une pomme ou une banane ?). Et l’encourager à résoudre ses petits problèmes. Les enfants sont souvent frustrés quand il y a une lutte de pouvoir entre l’enfant et les parents.

Faire des pauses

Les petits sont parfois têtus. Certains enfants vont insister à refaire la même erreur encore et encore, bien qu’ils se sentent frustrés de ne pas y arriver Là, il suffit parfois, de faire une pause de 5 minutes, et l’enfant va affronter le problème d’une autre manière.  Les pauses sont très efficaces à tout âges, (y compris pour les adultes).

frustration

Un peu d’humour 

Un comportement drôle peut facilement détendre l’atmosphère. Ainsi, l’enfant va passer autres choses et se sentira mieux. Par exemple raconter une blague ou faire une mimique qui ont ou pas un rapport avec la situation.

Les histoires des Prophètes

Les histoires des Prophètes sont également très riches en enseignements  afin de leurs montrer comment gérer les frustrations, et de façon plus général la patience. Quelques exemples sur la patience des Prophètes: Adam, Noé, Ibrahim, Ismaël, Moussa, Youssouf, Issa Allihoum salam, et Mohammed salli alli wa salam évidemment.

Le jeu et les frustrations

Les jeux de stratégies sont un excellent moyen d’apprendre à l’enfant la patience et  la gestion de la frustration. Tout en Jouant, les enfants apprennent à jouer à leur tour, à suivre les Règles du Jeu, à perdre… Evidemment, pour que cela soit efficace, il ne faut pas laisser l’enfant gagner, juste pour ne pas le frustrer.

Et vous comment enseignez vous la tolérance à la frustration à vos enfants ?