Salam alycom, Comment aider son enfant à devenir multilingue ?

Lorsque l’enfant baigne dans plusieurs cultures, la question du multilinguisme coule de source. La plupart des parents musulmans qui vivent en France, souhaitent apprendre à leur enfant la langue du coran (l’arabe), les langues maternelles des parents, parfois l’anglais et évidemment le français.  Seulement, on ne sait pas toujours comment commencer, quand, et par quelle langue. J’ai trouvé un texte très intéressant (ci-dessous), écrit par Christina Bosemark, fondatrice de l’Association des enfants multilingue. Elle est aussi mère de deux filles trilingues et co-fondatrice de l’école d’immersion scandinave à San Francisco.

Quand j’étais jeune, la seule façon d’élever un enfant de façon international était de passer par un pensionnat suisse, au tarif exorbitant. Heureusement, maintenant les parents peuvent élever des enfants multilingue eux-mêmes. Les enfants grandissaient dans un monde  avisé et sophistiqué  (mais connaissaient-ils réellement leurs propres parents ?).  Voici quelques conseils pour faciliter les choses.

Les gens  me demandent souvent : « Comment puis-je élever un enfant bilingue de la meilleure façon? » et je réponds en plaisant « Facile, il suffit de leur parler! » Il semble presque impossible d’imaginer un bébé communiquer, et encore moins plusieurs langues. Bien que les progrès miraculeux du babillage se produisent exactement de la même façon si c’est une ou  plusieurs langues. Voici les premières étapes pour élever votre propre multilingue.

Accord de la famille 

Même si un accord au sein de la famille est peut-être l’ ingrédient le plus essentiel, on me demande parfois : «Que dois-je faire si le papa ne veut pas que je parle à notre enfant dans une langue qu’il ne comprend pas ? ». Un parent qui a un besoin de sécurité peut craindre d’être exclus de « la langue secrète » entre l’autre parent et l’enfant. Discutez et trouvez des compromis. Il est très important que le couple trouve une solution qui soit acceptable pour les deux parents et  bénéfique pour l’enfant.

Etre enthousiaste mais, réaliste

Une fois que l’idée de deux langues a été installée, beaucoup de gens souhaitent en rajouter d’autres. Habituellement, le nombre de langues parlées au sein du ménage est suffisant pour l’enfant à absorber, mais il est possible d’introduire avec succès jusqu’à quatre langues simultanément (à condition que vous puissiez offrir une exposition suffisante  pour chacune d’elles). La recherche suggère que l’enfant a besoin d’être exposé à une langue lors de  30% de son temps de veille pour la parler activement.

multilingue

Comment faire sur le plan pratique

Ensuite, vous devez vous assurer que vous avez un plan.  Qui parle quelle langue ? A qui ? Et s’y tenir. Il existe une infinité de possibilités. La plus commune implique une personne qui parle toujours à l’enfant dans la langue « étrangère »Toute personne qui passe un temps suffisant avec l’enfant peut jouer le rôle de « professeur ». Le deuxième système de langue la plus commune est l’endroit où toute la famille parle la langue étrangère. Pour ajouter une autre langue au-delà de celles qui sont déjà parlé dans la famille, ou si votre famille ne parle pas de langues étrangères, vous aurez besoin de fournir une source extérieure comme un programme d’immersion, une nounou ou une fille au pair

Se réunir entre enfants multilingue

Construire un réseau de soutien est probablement le facteur de succès le plus sous-estimé. Retrouver d’ autres personnes qui élèvent des enfants multilingue, vous permet de bénéficier de leurs connaissances et être en mesure de partager vos doutes et vos succès. Ces réunions assurent également des rendez-vous de jeux qui fourniront à votre enfant « des professeurs de langues » (les autres enfants). Les livres, la musique, les films et les jouets dans la langue choisie sont des façons évidentes de stimuler votre enfant. 

Soyez patient

Élever un enfant multilingue exige de la patience, et il va y avoir des moments où le doute fera surface. Comme avec la plupart des aspects de la parentalité,  c’est un engagement à long terme et il y aura des hauts et des bas.  Mais rappelez-vous, ce qui se passe avec les parents des enfants monolingues aussi. Ne vous inquiétez pas si votre enfant ne parle pas ses multiples langues aussi rapidement ou aussi habilement que d’autres enfants. Concentrez vous plutôt, sur ses succès et admirez le développement de son petit cerveau. Félicitez le souvent pour ses progrès. Sachez que lorsque votre enfant dira : «Je veux un câlin » dans votre langue, vous aller presque pleurer de fierté. À ce moment-là, vous ne penserez plus aux efforts qu’il a fallu pour en arriver là, et vous fournirez d’autres effort pour atteindre  le résultat final.

multilingue

Concernant mon propre fils, je me suis souvent posé la question du multilinguisme. Mais, par manque de connaissance sur le sujet, j’ai préféré privilégié le français. Aujourd’hui à 5 ans, il comprend le dialecte marocain, mais parle très peu, il connait quelques mots en arabes littéraires et en anglais (qu’il apprend à l’école). Aujourd’hui en connaissant un peu plus le sujet, j’aurais probablement fait autrement. Et vous que pensez vous de l’enfant multilingue ? Parlez vous plusieurs langues à votre enfant ?