Bismillah, comment aider les enfants à avoir un bon sommeil ?
Le sommeil fait partie des choses les plus difficiles à gérer avec les enfants. Certains ont la chance d’avoir un enfant qui fait ses nuits dès la maternité et ne se lève jamais au milieu de la nuit. Si c’est votre cas, savourez votre chance et remerciez votre enfant chaque jour. Pour les autres, les bonnes habitudes de sommeil peuvent aider votre enfant, à avoir un sommeil réparateur. Et si votre enfant passe une bonne nuit,  il est fort possible, que vous ayez aussi un bon sommeil. Voici quelques idées pour vous aider :

Des routines pour un bon sommeil

1. Horaires réguliers
A partir de 6 mois, mettre au lit l’enfant toujours à la même heure, chaque jour. Le week-end, les horaires ne doivent pas être décalés de plus de 2 heures. Cela va aider l’enfant à réguler son horloge biologique et trouver son propre rythme.

2. Rituel du coucher
Proposer à l’enfant un rituel du coucher, afin de le détendre. Selon, les habitudes, cela peut être un bain, une histoire, écouter du coran, respirer profondément, faire une petite gymnastique douce, massage à l’huile d’olive (c’est une huile très bénéfique)…

3. Faire les ablutions 
Les ablutions permettent de protéger l’enfant. Même si l’enfant ne prie pas encore, les ablutions peuvent le protéger. Quand on fait les ablutions, on met de l’eau sur lequel on a prononcé « Bismillah », sur les extrémités (doigts des pieds et des mains), et dont les veines relient tous les organes. Cela permet de purifier tous ces organes et donc  l’ensemble du corps. De même on nettoie, toutes les ouvertures des éventuels souillures (parties intimes, mains, nez, oreilles).

4. Récitations du coucher

Réciter ou faire réciter selon l’âge de l’enfant : Ayat el koursi (verset de sourate la Vache) et les 3 dernières sourates (les sourates protectrices).

baby-20339_1920

L’environnement de votre enfant

5. Rassurer votre enfant

Si l’enfant ne se sent pas en sécurité dans sa chambre, s’il a peur. Rassurer le, encourager le, laisser une veilleuse allumée, mettez du Coran pour le calmer et le rassurer. Mais, s’il refuse d’aller dans sa chambre suite à des cauchemars, il peut bien camper quelques nuits, dans la votre, le temps de se rassurer. Cela ne lui donnera pas de mauvaises habitudes. Il risque juste d’être un peu trop rassuré. Si vous n’êtes pas d’accord sur ce point, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire.

6. Eviter les écrans

Avant de dormir, les écrans ne sont pas une bonne idée, surtout si l’enfant a du mal à trouver son sommeil et fait fréquemment des cauchemars.

sommeil

Encourager l’enfant à manger équilibré

7. Le repas du soir doit être léger 

Un repas léger et pris au moins 2 heures avant de dormir, permettra à l’enfant de s’endormir plus facilement.

8. Bannir le sucre le soir

Le sucre est un excitant, et ne doit pas être donné aux enfants le soir, à moins que ça soit un sucre naturel (fruits, miel).

9. Lui donner à boire suffisamment

L’eau est essentielle à notre organisme. L’enfant doit être suffisamment hydrater avant de se mettre au lit. Et ça évitera peut être l’excuse du verre d’eau pour se lever.

le sommeil

Le manque de sommeil affecte les enfants. Il peut avoir un effet négatif sur le comportement, les émotions, l’attention, les relations sociales et sur la scolarité.  Le manque de sommeil, peut aussi fragiliser l’enfant et le rendre plus vulnérables aux maladies.  40 % des enfants et des adolescents ont des problèmes de sommeil. Enfin, si malgré ces conseils, votre enfant a des difficultés à s’endormir et se lève le matin fatigué, il est préférable de consulter un médecin.