Bismillah. Le maternage proximal est le fait de choisir de vivre sa grossesse, la naissance de bébé, de façon le plus naturel possible. C’est le fait de vouloir élever son bébé de manière plus douce.  C’est être à l’écoute de ses besoins et de ceux de son enfant.

Les mamans maternantes sont à contre-courant des conseils de certains médecins traditionnelles, (rassurer plutôt que de laisser pleurer, être bienveillante plutôt que punir, allaiter plutôt que donner le biberon…). Cette éducation sécurise l’enfant et lui permet de renforcer sa confiance en lui. Le maternage proximal permet de créer un lien fort et sécurisant entre la maman et le bébé.Je vais vous présenter une liste non exhaustive de ce qui peut être fait en matière de maternage pendant la grossesse, pour l’accouchement et durant les premières années de bébé.

 

Le maternage pendant la grossesse

L’haptonomie

L’haptonomie permet de rentrer en contact avec son enfant, in utéro. Par des caresses sur le ventre, les parents communiquent et jouent avec leur bébé. Au moment de la naissance, l’haptonomie sécurise le bébé et peut faciliter l’accouchement.

La sophrologie

La sophrologie est une démarche basé sur la respiration et la relaxation. Cela permet à la future maman de mieux gérer les peurs liés à la grossesse et à l’accouchement. Cela aide également à gérer les contractions et mieux maîtriser l’accouchement.

L’hypnose

C’est un état de demi-sommeil. L’apprentissage de l’auto-hypnose facilite le contrôle de la douleur et de la peur. L’hypnose peut remplacer la péridural ou être utilisé en complément.

Le yoga

Le yoga facilite la relaxation. Il permet aussi de régler les petites douleurs liés à la grossesse (brûlure d’estomac, mal de dos, peur…). Enfin, pour le jour de l’accouchement, le travail sur la respiration diminue la douleur et facilite la poussée.

La méditation

La méditation permet à la futur maman de mieux gérer son stress. Elle apprend petit à petit à se relaxer et à rester maîtresse de ses émotions.

L’eft

C’est une technique de libération émotionnelle. Cela consiste à taper avec les doigts sur certains points d’acupuncture, en répétant une phrase. L’eft permet de mieux gérer ses émotions, notamment la peur de l’accouchement, la tristesse ou la colère.

La médecine prophètique

C’est une médecine qui nous a été transmise par notre prophète saws. Elle permet de guérir le corps, l’esprit et le coeur. Elle peut soigner, avec la permission d’Allah Ta’ala, avec le Coran, la hijama, des végétaux (fruits, légumes, plantes), du miel ou de l’huile.

stork-220281_1280

 

 

Le maternage proximal durant l’accouchement

Toutes les techniques vu précedément peuvent être utiliser pour donner naissance à son enfant.

L’accouchement à domicile

La future maman peut choisir d’accoucher à son domicile. Elle fait appel à une sage femme libérale. Mais, il existe des risques et des contres indications. Pour cela, la femme enceinte ne doit pas avoir de diabète gestationnel, d’hypertension, de toxémie. De plus, la naissance ne doit pas présenter de difficultés : grossesse gémélaire, position en siège. En cas de complication, la future maman sera transférée vers la maternité la plus proche.

L’accouchement en maison de naissance

C’est une alternative à l’accouchement à domicile. Il en existe encore très peu en France. La loi leur impose d’être lié à une clinique. En cas de complication, c’est cette clinique qui prend la relève.

Comme pour l’accouchement à domicile, cela s’adresse uniquement à des futures mamans en bonne santé et ayant une grossesse sans risque.

L’accouchement en clinique « nature »

Certaines cliniques proposent à la future maman d’établir un projet de naissance. Ainsi, elle peut choisir sa position pour accoucher, elle peut prendre un bain ou marcher durant le travail…

Les positions naturelles

La position sur le dos est la position la plus pratique pour la sage femme ou le médecin. Mais ce n’est pas la meilleure ni pour le bébé ni pour la maman.

  • La position sur le coté, facilite l’oxygénation du bébé.
  • La position debout aide le bébé à descendre plus facilement.
  • La position à genoux, permet de diminuer la douleur
  • La position assise et penchée vers l’avant, permet d’ouvrir le bassin, ce qui facilite la sortie de bébé.
  • En suspension à une barre, permet de libérer le périnée.

 

smile-909429_1280

Les premières années de l’enfant

L’allaitement

« Et les mères qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets » (le coran, s.2, v.233). De nombreuses recherches ont démontrés les bienfaits de l’allaitement pour l’enfant comme pour la mère.

Le peau à peau

Le peau à peau est conseillé pour les nourrissons nés avant terme ou qui sont très agités et qui pleurent beaucoup. L’enfant est placé sur la poitrine de sa maman, peau contre peau.

Le portage

Le portage permet à l’enfant de se rassurer. Il est blottit contre sa maman (ou son papa) et les mouvements le berce comme lorsqu’il était encore dans le ventre maternel. L’enfant peut être porté en écharpe ou dans un porte bébé physiologique. Attention, au porte bébé classique, qui ne permet pas au bébé d’avoir une position naturelle.

Le massage

Les bébés aiment être massés. Cela les calment. Le massage apaise les coliques et aide bébé à se relaxer et à s’endormir. Il est particulièrement recommandé pour les bébés agités.

L’emmaillotage

Cela permet de contenir bébé, ce qui le sécurise et lui rappelle sa vie intra-utérine.

Le co-dodo

Bébé dort dans le même lit que sa maman ou dans la même chambre. L’enfant est rassuré par cette proximité. Pour la mère, bébé est à portée de main pour l’allaiter la nuit. Pour prévenir les risques, un nourrisson ne doit pas dormir entre papa et maman. De même, si vous avez un sommeil lourd ou agité, il vaut mieux mettre le petit en sécurité.

Les couches lavables

Les couches jetables sont pratiques et de plus en plus fine. Pour diminuer leurs épaisseurs, elles contiennent des produits chimiques. La couche lavable et naturel permet de préserver le corps du bébé. De plus, c’est un grand geste pour l’environnement.

L’ostéopathe

L’ostéopathe palpe le corps de bébé pour vérifier s’il a des tensions ou des déséquilibres, qui lui provoque un mal être. Ensuite, le praticien manipule le corps pour rétablir l’équilibre. Il est fréquent qu’un enfant né par voie basse ait des tensions provoquées lors de l’accouchement. Il ressent alors une douleur et souffre dans certaines positions, mais ne peut l’exprimer que par des pleurs.

L’éducation bienveillante

C’est éduquer son enfant, sans être ni autoritaire ni permissive. L’éducation bienveillante permet de favoriser le bien-être et l’équilibre de l’enfant.

maternage musulmane

 

Le maternage proximal permet aux mamans de se sentir plus en harmonie avec leur enfant. Contrairement aux idées reçues sur le maternage, il est tout à fait possible d’allier sa vie de femme et sa vie de maman, il suffit de trouver son propre équilibre.

Chacune peut prendre du maternage proximal, ce qui lui convient.

Je pense qu’il est important que chaque maman fasse son choix en fonction de ses envies et de ceux de son enfant, et de ne pas tenir compte du regard extérieur. Lorsque la motivation est suffisamment forte, le regard de l’autre n’a aucune importance.

Et vous, qu’est ce que vous avez le plus apprécié dans le maternage proximal ?