Comment se simplifier la vie et être plus sereine, tout en vivant dans la jungle urbaine ?

Ce n’est pas facile de vivre simplement de nos jours. Pourtant cette vie compliquée, nous stresse. En tant que maman, nous avons des responsabilités, nous devons gérer beaucoup de choses, et il est impératif pour nous de nous simplifier les choses.
La simplicité apporte l’équilibre, la joie, la liberté. Se simplifier la vie, c’est se débarrasser du futile pour se concentrer sur ce qui est essentiel pour nous, à l’occurrence, notre religion, nous même et notre famille. Evidemment, il n’est pas question, ici de tout plaquer et d’aller vivre dans une île déserte. Je vous propose 9 étapes pour avoir une vie plus simple et plus équilibrée.

1. Simplifier votre maison

Lorsque l’on accumulent trop de choses, cela a un effet négatif sur notre énergie, notre attention mais aussi notre compte bancaire (bien sur). En faisant le tri dans vos vêtements, livres, jouets, objets divers, vous verrez que vous pouvez faire disparaître la moitié sans même que personne ne le remarque (ou presque). Vous pouvez vendre, donner ou jeter (ce qui est vraiment très abimés). Vous verrez ça libère beaucoup d’espace dans les placards et dans la maison, de façon général. Si vous avez du mal à vous débarrassez des choses. Faites une liste de toutes les choses que vous n’avez pas utilisé ou porté cette année, mettez tout dans un carton. Et pour chaque objet, essayer de vous demander pourquoi vous y tenez tant. Parfois, cela cache un besoin de sécurité. Mais finalement, pourquoi garder tous les vêtements de bébé du petit dernier, qui a déja 15 ans ?

2. Simplifier vos engagements

Parfois vous voulez bien faire et votre temps est rempli d’engagements envers les autres. Il est important de se concentrer sur ce qui est essentiel pour vous et non pour les autres. Vous devez apprendre à dire non, si cela doit se faire au détriment de nos propres engagements ou ceux de votre famille. Attention, je n’ai pas écrit qu’il ne fallait pas rendre de service. J’ai juste dit qu’il faut savoir dire non. Plus on apprend, à dire non et plus on se fait respecter. 

3. Simplifier vos objectifs

Réduire le nombre de vos objectifs à un ou deux. En réduisant le nombre de buts que vous vous efforcez d’accomplir, vous permettez d’améliorer votre concentration et votre taux de réussite. Faites une liste des choses que vous voulez accomplir dans votre vie et  choisissez les deux plus importantes. Lorsque vous avez terminé un, ajouter un autre dans votre liste.

4. Vos pensées négatives 

La plupart de nos émotions négatives sont complètement inutiles. Les ressentiments, l’amertume, la haine et la jalousie n’ont jamais permis d’améliorer la qualité de vie d’une personne. Bien au contraire. Pardonnez les blessures du passé et remplacer les pensées négatives par des pensées positives. Cela évite bien des maladies.

5. Vos dettes

Aujourd’hui les dettes sont banalisés. Il est devenu normal de vivre à crédit. Seulement Allah ta’ala nous veut du bien. S’il nous interdit de faire des crédits c’est bien dans le but de nous épargner des problèmes. Parfois, nous sommes obligé de nous endetter pour manger, mais cela est rarement le cas dans les pays occidentaux. Commencez dès aujourd’hui. Faites ce que vous avez à faire pour sortir du poids des dettes. Demander l’aide d’Allah pour résoudre vos soucis d’argent et incha allah, vous serez exaucer. Il y a une doua à dire pour s’acquitter de ses dettes que l’on trouve facilement dans la citadelle du musulman. Il suffit de faire les causes et d’être sincère dans sa demande.

simplifier

6. Simplifier vos paroles

C’est bien connu les femmes parlent beaucoup trop. Hors, l’enfer sera rempli en majorité de femmes (Qu’Allah nous en préserve). Utilisez moins de mots. Gardez votre discours clair et honnête. Plus vous faites des phrases courtes, mieux c’est et plus on évite les soucis. Exemple, votre moitié a oublié d’acheter des couches pour le bébé, cela arrive. Cela ne sert à rien de ressortir les vieux  dossiers. Evidemment, évitez les commérages.

L’imam Al-Bukhari (1/583) rapporte : […] Ibn ‘Abbas rapporte du Prophète -salli alayhi wa salam- qu’il a dit :

« Allah m’a montré l’enfer et j’ai vu que la majorité de ses habitants était des femmes, car elles renient »

On demanda : « Car elles renient Allah ? »

Il répondit : « [Non mais] parce qu’elles renient les bienfaits de leurs époux et les faveurs qu’ils leur font. Tu peux être bienfaisant envers une femme toute ta vie. Il suffit que tu la contrarie une fois pour qu’elle dise « Tu n’as jamais été bienfaisant envers moi ». A méditer.

7. Simplifier vos ingrédients 

Éviter les gras trans (margarine et aliments industriels), les céréales raffinées (pain blanc),  trop de sucre et trop de sel. En diminuant ces ingrédients (ou en les éliminant), vous améliorer votre niveau d’énergie à court terme et votre santé à long terme. Aussi, et dans la mesure du possible, il faut réduire votre consommation de médicaments. Moins en consommer, tout en ayant une bonne hygiène de vie permets à votre corps de se guérir naturellement, par opposition à une dépendance à l’égard des substances chimiques. 

8. Le temps passé devant les écrans

Les écrans affectent votre vie plus que vous ne le pensez. Les médias modifient vos valeurs. Ils commencent à dominer votre vie. Et cela a un impact important sur vos attitudes. Malheureusement, on ne remarque même plus l’impact que cela à sur nous et surtout sur nos enfants. De plus, les écrans sont très addictifs. La meilleure façon de comprendre l’impact négatif des écrans est de les éteindre afin de se retrouver, et retrouver sa famille. Apprenez donc, à vous déconnecter de temps en temps pour apprécier la vrai vie.

 9. La polyvalence

La recherche indique que le mode multi-tâches augmente le stress et diminue la productivité. Manipulez une tâche à la fois, et faite le bien. Et quand  c’est terminé, passez à la suivante. C’est la raison pour laquelle, le téléphone est interdit en voiture. Notre concentration ne peut être focalisé à 100 % sur la route, si on est en même temps en train de raconter les derniers exploits du petit dernier.