Comment gérer les disputes entre frères et soeurs ?

Bismillah. Les conflits dans la fratrie sont courantes et les parents se sentent parfois démunis. Pourtant les disputes entre frères et soeurs sont normales et constructives pour eux. Les parents doivent seulement veiller à la sécurité de chacun des enfants, en respectant quelques règles.

Etablir des règles avec les enfants

Afin que les enfants se sentent responsabilisés et qu’ils puissent s’affirmer, il est important de mettre en place des règles écrites. Ces dernières seront décidées avec toute la famille.

Contrairement, à ce que pensent certains parents, les enfants ne sont pas contre l’autorité. Ils ont besoin d’être cadrés. Ils ont aussi besoin de s’affirmer, c’est pourquoi, ils testent les adultes. Les enfants ont besoin de savoir quels sont les limites.

disputes

Faire des activités en familles

Passer du temps  ensemble permet de renforcer les liens familiaux. Ces bons souvenirs aident l’enfant à se construire de façon positive. Le prophète saws jouait avec ses enfants et ses petits enfants.

Abou Hourayra (ra) raconte : « J’ai vu, de mes yeux, et entendu de mes oreilles, le Messager d’Allah (psbL) prendre la main de Al-Hassan (ra) ou Al-Houssayn (ra)  : il lui mit les pieds sur les siens et commença à le hisser sur ses jambes et ses cuisses en disant :  » Monte mes petits yeux  » . En s’exécutant, Al Hassan ouvrit la bouche, alors le Prophète (psbL) l’embrassa puis dit : « Seigneur ! Je l’aime alors aime le et aime celui qui l’aime » (rapporté par Al-Boukhari).

les disputes

Inciter les enfants à gérer leurs disputes 

Dans la mesure du possible, les enfants doivent apprendre à trouver des solutions eux même pour se mettre d’accord. Au début, les parents peuvent les aider à chercher des solutions. Mais en aucun cas, ils ne doivent les habituer à leurs donner des réponses toutes faites à leurs problèmes.

Ne pas prendre parti

J’entends régulièrement des parents dire à l’aîné « il est plus petit que toi, laisse le faire ». Par ce type de phrase, le benjamin comprend qu’il a le droit de faire ce qu’il veut. Ce qui en fera souvent un « enfant roi ». l’aîné, lui se sentira frustré, et cherchera un autre moyen pour se faire aimer de ses parents. Par exemple, il pourra essayer de redevenir petit, en essayant d’imiter ce que fait le petit frère (ou petite soeur).

Les parents doivent veiller à éduquer leurs enfants de la même façon, et sans prendre parti pour aucun des enfants. Certaines situations particulières peuvent amener les parents à surprotéger un enfant pour diverses raisons (maladie de l’enfant, rang de naissance…). Cela rassure les parents, mais cela n’aide  ni l’enfant en question ni les frères et soeurs.

les disputes

Relativiser

La famille idéale sans aucune dispute n’existe que dans les rêves. Il ne faut pas dramatiser les petites chamailleries des enfants. Il est important de leur apprendre dés leur plus jeune âge, à s’aimer en Allah, et à se respecter mutuellement. Les disputes constructives leurs apprendront à s’affirmer.

Et vous, quelles solutions avez vous trouver pour faire face aux disputes de vos enfants ?