Bismillah. Notre société s’est beaucoup développée (et pas toujours dans le bon sens), les mentalités ont changées, la structure familiale a été modifiée (les 2 parents travaillent, augmentation des familles mono-parentales ou familles recomposées, l’éloignement des grands parents…)

Dans cette société, les enfants d’aujourd’hui sont différents de ceux d’il y a à peine quelques décenies. Ils n’évoluent plus dans un modèle de soumission (d’où l’importance de leurs inculquer les valeurs de l’islam dés leurs plus jeunes âges).

Evidement, selon le type d’éducation le comportement des enfants est totalement opposés. Un enfant sera très différent selon s’il a été élevé par des parents autoritaires, permissifs ou utilisant la discipline positive.

Nous verrons dans cet article les 3 types d’éducations et les résultats produits à court et long terme et nous nous attarderons sur celle que j’ai choisi, l’éducation bienveillante et je vous explique les raisons de mon choix.

 L’éducation autoritaire

Les parents exercent un contrôle excessif sur l’enfant. Dans cette éducation les adultes mettent en place un ensemble de règles et si leurs progénitures ne les respectent pas, ils seront punis. Les enfants ne peuvent prendre aucune décision les concernant.

J’ai été une maman autoritaire et une phrase de mon fils, agé de seulement 2 ans et demi reste gravé dans ma mémoire « Mais je peux quand même  choisir ce que je veux ». « Merci mon fils ».

Des recherches scientifiques sur le développement du cerveau ont démontré que lorsque l’on stresse un enfant par des paroles blessantes « tu es maladroit » ou que l’on puni corporellement (même une fessée ou une claque), il sécrète des modècules de stress qui peuvent détruire des neurones.

Il faut savoir aussi que jusqu’à l’âge de 5 ans, un petit n’est pas capable de gérer ses émotions. Face à ses émotions, il se sent perdu et peut avoir des comportements, dans le but de se rassurer, que l’adulte peut mal interpréter. C’est pourquoi, il est important de connaître les stades du développement  de l’enfant afin d’adapter son éducation à l’âge de l’enfant.

child-652552_1280

L’éducation permissive

Les adultes n’instaure pas de règles. L’enfant est libre d’agir comme il le souhaite mais n’a aucun cadre. Les adeptes de ce type d’éducation souhaitent élever leurs enfants sans les punir, les frustrer ou les traumatiser. Ils pensent que l’enfant pour être heureux doit être libre d’agir comme il le souhaite.

C’est le règne de l’enfant roi. Petit prince (ou petite princesse), haut comme trois pommes est le chef incontesté de la famille. Papa et maman sont à sa disposition pour répondre à ses éxigences. Petit prince n’a pas besoin d’apprendre à faire les choses seul, puisque les parents s’en charge, et font tout à sa place. L’enfant se retrouve alors frustré à la crèche ou à l’école car il y a des règles à respecter.

En grandissant, ces chérubins chercheront souvent des limites, des cadres jusqu’à en trouver. Malheureusement, ils peuvent tomber entre de mauvaises mains.

L’éducation bienveillante

Une éducation bienveillante est indispensable au bon développement du cerveau. Elle permet à l’enfant de devenir un adulte libre et heureux. Les parents ont pour rôle d’accompagner leurs enfants, les aider dans leurs apprentissages de la vie. Ils doivent accepter les erreurs et émotions des enfants.

Aussi, le but essentiel de l’éducation bienveillante est d’installer au sein de la famille une ambiance basé sur le respect, l’entraide et le bonheur.

Enfin pour comprendre son enfant, le soutenir et l’aimer, il est nécessaire de prendre conscience de sa personnalité. Petit prince est différent de vous ou de son grand frère (ou grande soeur).

Chaque parent veut le meilleur pour ses enfants. Chacun fait un choix éducatif en fonction de celle qu’il a reçu et à laquelle il adhère ou pas, de l’histoire de l’enfant (maladie, séparation des parents…), de l’autre parent, de l’environnement…Cependant, Allah ta’ala a dit dans le saint coran « une communauté du juste milieu… », (sourate 2, verset 143). C’est pourquoi, un musulman doit toujours choisir le juste milieu. L’éducation bienveillante c’est être à la fois ferme et bienveillant (une main de fer dans un gant de velours).

Enfin cette éducation permet de développer l’autonomie et la coopération de l’enfant et d’avoir des résultats encourageants à moyen et long terme.

Bien que notre société a évolué, que les enfants d’aujourd’hui grandissent plus vite, sont moins calme que ceux des générations précédantes, nous pouvons facilement gérer la situation en mettant en place une éducation bienveillante. Cela nous permet d’être entièrement en conformité avec l’éducation donné par le prophète saws (il avait un grand respect pour les enfants). Mais aussi d’être plus calme et plus serein, d’installer dans notre foyer le respect, la douceur et l’amour. Enfin, cela permettra à notre enfant d’avoir une vie équilibré et de pouvoir gérer sa vie d’adulte de façon harmonieuse.

Et, vous quelle éducation avez vous adopter pour vos enfants ?

stockvault-bubbles100447