Salam alycom,

Manger sainement pendant le ramadan, en quelques conseils :

Durant le mois de ramadan, on retrouve sur les tables toutes sortes de spécialités. Les plats sont riches gras et sucrés. Et peu de table, sont garnis de végétaux, crus ou peu cuits. Ce qui fait que sans même sans rendre compte, beaucoup de personnes ingèrent et donnent à leurs enfants des plats qui vont leur donner peu d’énergie. Hors les enfants ont besoin de manger équilibré même pendant le mois de ramadan.

Je ne parle même pas des traditionnelles pâtisseries orientales que l’on retrouve sur la plupart des tables de l’iftar. Voici quelques conseils pour manger sainement durant le mois de ramadan et donner de bonnes habitudes aux enfants.

Manger sans excès

Après avoir jeuner toute la journée, beaucoup se jettent sur la nourriture au moment de l’iftar. Hors, d’une part, ce n’est pas le but du ramadan, d’autres part, pensez à l’exemple que vous donnez à vos enfants. Il est conseillé de commencer son repas par une salade ou une soupe froide (légumes ou fruits). Elles contiennent beaucoup de fibres, sont nourrissantes et apportent peu de calories.

La farine de blé blanche est utilisé à outrance lors du ramadan. Hors, cette farine est très riche en sucre, en gluten, contient beaucoup de calorie vide, et surtout à un taux glycémique très élevé. Oui et alors ? Pour faire simple quand vous manger beaucoup de farine blanche, vous vous sentez plein, l’estomac dans les talons mais au bout de quelques heures, il n’y a plus d’énergie. Donc le lendemain au réveil, on se sent tout mou. Et on se dit, c’est parce que je jeûne. C’est faux, c’est surtout parce que vous avez manger un peu trop de choses mauvaises pour votre organisme. Vous pouvez remplacer la farine blanche par des farines de blé plus saines (T80), utiliser d’ancienne variété de blé (petit épeautre ou seigle) ou encore utiliser de la farine sans gluten (sarrasin, riz, chataigne, maïs…)

Ensuite, pensez toujours qu’un repas équilibré doit être composé de protéines (oeufs, viandes, poissons…), de féculents complets (blé complet, riz complet…)et de légumes. Vous pouvez aussi expliquer cette règle simple aux enfants, afin qu’ils apprennent à composer leurs repas. Pour mon fils, 5 ans qui détestaient les légumes, il a pu en manger petit à petit en lui rappelant chaque jour cette règle. Ensuite, ça devient comme un jeu, c’est l’enfant qui doit être capable de composer son propre repas équilibré.

ramadan

Eviter les aliments hyper sucrés 

Les chabakias, zlabias, makrouts et autres spécialités sucrés sont à éviter durant le mois de ramadan. Si ça vous fait vraiment plaisir, manger en une fois par semaine, mais ça doit rester un grand maximum. Par contre, vous pouvez usez et abusez des dattes et amandes trempées (8 heures dans l’eau). Le fait de faire tremper les amandes les rends plus digestes  et meilleures pour la santé. Pour éviter de manger un aliment, il est préférable de ne pas le poser sur la table.

Se déshydrater souvent

Penser à boire beaucoup d’eau et à inciter les enfants à en boire (surtout la journée pour les enfants). Il est recommandé de boire un litre et demi d’eau par jour. Evidemment, la seule boisson indispensable à la santé reste l’eau. Les boissons sucrés ne remplacent en aucun cas l’eau. Si vous pouvez profiter de ce mois béni pour donner de bonnes habitudes aux enfants, en évitant au maximum les boissons sucrés, gazeuses ou pas.

Verre d'eau

Pour le sohor 

Pensez à manger des protéines (oeufs, viandes, poissons) et des fibres (légumes, fruits et graines). Et surtout déshydrater vous suffisamment. Vous pouvez varier les repas chaque jour pour vous donner envie de manger équilibré. Enfin, le plaisir de la table peut aussi se faire tout en mangeant sainement.

Les enfants qui font le ramadan

Le jeûne du ramadan commence à l’apparition de la puberté. Mais si les enfants testent le ramadan quelques années auparavant, cela les aidera incha allah. Pour les plus jeunes, ils peuvent jeûner quelques heures seulement (quand ils ne vont pas à l’école). Ca leur permet d’avoir une petite idée du ramadan, mais aussi c’est l’occasion de leur expliquer que certains enfants ont faim, et n’ont rien à manger. Ainsi, ils commencent à comprendre le but du ramadan et le but du partage avec ce qui sont moins favorisés qu’eux.