Salam alycom. Pourquoi les routines sont si importantes pour les enfants ?

Etes-vous fatigués de répéter dix fois chaque matin la même chose à votre enfant ?  Moi, c’est quelque chose qui avait tendance à m’énerver. Je répétais à mon fils au moins dix fois qu’il fallait s’habiller, puis je finissais par lui crier dessus, pensant, qu’il m’entendrait mieux, et lui, se mettait à pleurer, et c’est le cercle vicieux. Ca vous parle ?

Mais depuis que je m’intéresse à l’éducation bienveillante, j’ai commencé à mettre en place des routines, d’abord uniquement le soir, puis matin et soir. Les routines permettent entres autres d’apaiser les adultes et de réconforter les enfants.   Les enfants grandissent tellement vite, que nous devons profiter de chaque instant de bonheur passé à leur côté.

A quoi servent les routines ?

  • A rassurer l’enfant et le réconforter.
  • A le rendre plus autonome.
  • A lui enseigner à prendre soin de lui (lavage des mains, brossage des dents…)
  • A faciliter la coopération de l’enfant.
  • A mettre fin à la lutte de pouvoir parent/enfant.
  • A mettre en place des moments de connexion entre l’enfant et le parent. Par exemple, passer du temps avec maman ou papa lors du rituel du coucher.
  • A avoir plus de temps pour les choses importantes.
  • A être mieux organiser.
  • A être plus serein.
  • A ne plus discuter les règles, puisqu’elles sont ancrées dans le quotidien.

routines

 

Des astuces pour mettre en place des routines efficaces 

  • Chaque famille doit avoir ses propres routines, même s’il peut y avoir des similitudes.
  • Pour les petits, faire un tableau avec des images et les afficher dans un lieu de passage de l’enfant.
  • Rendre les routines ludiques. C’est plus drôle de ranger en s’amusant par exemple.
  • Tenir compte de l’âge de l’enfant.
  • Proposer des routines en fonction des besoins de l’enfant (Mon fils a besoin d’un temps assez long pour se « déconnecter » et s’endormir, je le laisse regarder un livre dans son lit).
  • L’enfant nous observe, il ne faut pas ignorer l’effet miroir. Nous devons faire ce que nous exigeons de nos enfants.
  • Les routines peuvent être proposées dès que l’enfant a quelques mois, à condition de tenir compte de son rythme évidemment.
  • Les routines doivent aussi inclure des moments amusants pour l’enfant. Par exemple, mon fils aime beaucoup notre temps de jeux après l’école, et ne manque pas de me le rappeler.
  • Quand les enfants sont suffisamment grands, les routines peuvent être discuté avec eux.
  • Les routines ne doivent pas rester figées dans le temps, et peuvent être modifiées à tout moment.
  • Ne vous prenez pas trop au sérieux.

Les enfants ont besoin de sécurité. Les routines leurs permettent de se sentir rassurés et les réconfortent. L’enfant ne rallonge plus le coucher car il est mieux rassuré. Je vous propose ci-dessous un exemple de tableaux des routines du matin et du soir. Suite à une erreur, je ne peux vous proposer dans l’immédiat, le tableau modifiable pour les abonnées, mais je le ferais dés que possible.

Vous pouvez plastifié le document ou simplement le mettre dans une pochette plastique et l’accrocher sur la porte de la chambre de l’enfant ou dans un lieu de passage.